Conclusion

En terme de développement durable, l'exploitation de l'énergie hydraulique présente globalement le moins d'impact sur l'environnement, tout en étant très souvent acceptable sur les plans sociaux et économiques.

C'est une source d'énergie renouvelable, dont l'exploitation présente la plus grande efficacité, émet très peu de GES et présente un TRE supérieur à toute autre source d'énergie. Elle présente un risque de mortalité assez faible, occupe un large espace dans la biosphère et utilise beaucoup de béton. Par sa flexibilité d'exploitation due aux grands réservoirs et aux installation de pompage-turbinage, elle facilite la gestion du réseau en permettant d'accepter des modes de production constants comme le thermique et le nucléaire et des modes de production intermittents comme l'éolien et le solaire.

Sur un réseau électrique, l'hydroélectricité est un atout incontournable.