Introduction

En fonctionnement, un groupe turbine-alternateur maintient en mouvement des masses ; on pense à la masse de l'eau dans les conduites et aux masses des solides en rotation. Toute variation de régime crée des efforts variables dans le temps qui se manifestent en surpressions ou dépressions qui sous certaines conditions peuvent être considérée comme explosives, très dommageables et dangereuses. Il est question ici de potentiel de destruction de l'usine hydroélectrique et de mort d'hommes. Maîtriser ces phénomènes est donc fondamental.

Effet de dépression lors d'un transitoire à Bear CreekInformations[1]
Explosion de la conduite forcée de SorangInformations[2]