Aménagement typique d'une centrale hydroélectrique

Aménagement typique d'une centrale hydroélectrique

Voici une coupe d'une centrale hydroélectrique typique.

Entre les biefs[1] amont et aval, en suivant l'écoulement de l'eau, on y observe :

  • Une prise d'eau normalement équipée d'une vanne activée par des treuils ou des servomoteurs et précédée d'une grille à débris.

  • On a ensuite la conduite forcée qui amène l'eau à la centrale. Le long de la conduite forcée, on peut rencontrer des cheminées d'équilibre qui ne sont pas montrées sur l'illustration.

  • Suit de la vanne de garde qui est un organe de sécurité localisé près de la turbine.

  • Enfin, il y a la turbine surmontée de l'alternateur qui constitue le groupe de production électrique.

  • L'eau est ensuite évacuée par l'aspirateur qui peut joindre un canal de fuite pour le retour à la rivière.

L'aménagement des biefs amont et aval peut nécessiter des travaux de génie civil important comme des digues, des écluses pour la navigation, des canaux pour l'irrigation.

On ajoute à cela des aménagements permanents comme des postes électriques de transformation, des lignes de transports, des routes, des entrepôts, des ateliers, des logements, parfois des vilages complets, des aéroports.

Pendant la construction, il y a des aménagements temporaires qui incluent des villages complets, des carrières, des usines à béton.

Vue en coupe d'une centrale hydroélectriqueInformations[2]